Background Image

Coup de coeur

Le Picasso de Poche - 1964

Pic Image Image Image

Image

Pablo Picasso

Le Picasso de Poche - 1964

Coup de coeur Ottobre 2023

Ci dispiace, ma questa rubrica è unicamente disponibile in lingua francese.

Après une enfance sinistre en Picardie, sous le joug d’une mère revêche et vindicative, Marcel Duhamel a sans doute choisi de traverser l’existence dans la joie, la fête et la légèreté, sans jamais perdre de vue la nécessité de gagner sa vie. L’hôtellerie, la traduction de grands auteurs américains, le cinéma, le théâtre, l’édition, (et la liste n’est pas exhaustive !), le créateur de la « Série Noire » a exercé une multitude de métiers.

Toute jeune, je m’étais déjà délectée de son autobiographie, « Raconte pas ta vie », si drôle et pétillante, une myriade de souvenirs désopilants et savoureux. Il y racontait la cohabitation avec Jacques Prévert et Yves Tanguy, ses compagnons de régiment pendant la Première Guerre Mondiale. Leur petite bicoque ouverte à tous, au 54 rue du Château à Paris, réaménagée par leurs soins, abrita très vite les réunions surréalistes. Ainsi Jacques Prévert se remémorait : « Breton disait de la rue du Château qu’il n’avait pas vu pareille atmosphère de liberté… Il y avait un peintre, Yves Tanguy qui n’avait jamais peint, un mécène, Marcel Duhamel, qui était alors directeur d’hôtel, et moi qui ne foutais rien. ». Tandis que Breton confiait : « On y trouve le véritable alambic de l’humour au sens surréaliste ». Giacometti, Desnos, Breton, Queneau, Benjamin Perret, Aragon, et tant d’autres encore accouraient à ces soirées délirantes et arrosées, cela bien entendu, sous la vigilance scandalisée du voisinage.

Bien plus tard, Marcel Duhamel coule des jours heureux dans une maison adossée aux remparts d’Antibes. Son vieil ami, Pablo Picasso, lui rend visite et retient aussitôt la vue du balcon : « Voilà la maison qu’il me faudrait ! Pour un peintre, c’est l’idéal : un trait bleu et ça y est ! ». Exactement la petite composition au dos de l’enveloppe joyeusement colorée, que l’artiste lui fit livrer pour fêter son 57ème anniversaire, et dans laquelle se nichait un petit carnet aux pages recouvertes de lavis.
Et voilà, l’histoire de deux êtres irréductiblement libres qui surent se reconnaître et s’apprécier.


I nostri "coups de coeur"